A comme…

Autisme.
Ce petit mot tout doux à prononcer, mais qui pourtant, coince dans de nombreuses bouches, et fait grincer les dents.

L’autisme n’est pas une maladie.
Ni un dysfonctionnement, ni un trouble, ni une pathologie.
On nait autiste, on meurt autiste, tout simplement parce qu’il s’agit d’une constitution neurologique particulière, différente de celle de (a priori) la majorité des humains.

Le cerveau autiste fonctionne à merveille, si peu qu’on veuille bien prendre la peine de l’observer (non, n’ouvrez pas le crâne du prochain que vous croiserez) en sortant des schémas classiques.
(un peu oppressant au passage, ces schémas… même pour un cerveau dit « normotypé »)

Hier, je vous ai écrit que je n’évoquerai que « mon » autisme. Mon vécu, dans cette peau et avec ce cerveau là.
Je n’arrive à dire que depuis peu « je suis autiste ».
Alors que je me suis absolument toujours sentie différente (pas à moitié, pas un petit peu, pas parfois, NON… carrément différente, constamment!) , et que mon diagnostic remonte à maintenant 2 ans.
Je trouve plus confortable de parler d’Atypie.
Ca grince moins. J’ai moins l’air d’une illuminée … Je me sens moins mal à l’aise en observant les réactions, et tout ce que contiennent les yeux de mon interlocuteur à ce moment où je pose les mots.
(ça aussi, c’est possible, être autiste et percevoir les réactions, regarder dans les yeux, être submergé d’émotions de nature humanoïdes… 🙂 )
Mais ça ne change rien. Oui, je suis atypique, mais une atypique bien spécifique.
Je suis autiste.

Comme tout plein de femmes autistes , j’ai été diagnostiquée à l’âge Adulte.
Après être passée par une pelletée d’années de suivi psy classique, et 3 décennies à me sentir… (comment dire les choses sans négativité…?) Bon… A ne pas franchement me sentir super youpiyoupiyah. Voilà. (comme ça, ça passe?)

Et puis, j’ai donné la vie. Ce Petit Bout de Vie là, cet Amour qu’est mon fils, m’a, de par sa manière d’être au monde, amené à aller chercher des réponses. J’en ai trouvé pour lui… mais pour moi aussi!
Ca n’avait rien de nouveau, tout était déjà en place depuis le début, depuis que j’ai commencé à vivre. C’est juste que tout s’est « pleinement » révélé lorsque je suis devenue la maman de cet enfant.

Comme tout plein de femmes autistes, je suis douée en Adaptation, un bon petit caméléon.
Comme tout plein de femmes autistes, j’ai souvent payé le prix fort, d’être celle que je suis, de me sur-adapter sans tenir compte de mes caractéristiques et besoins propres, d’avoir à fonctionner, évoluer dans un contexte social qui est selon les jours, fatigant, agaçant, effrayant, inquiétant, agressif, fou…

Deux ans plus tard, je suis en train de vous écrire.
Non, pardon. De m’écrire à vous.
Je crois donc que je peux ajouter le mot Acceptation.
Accepter d’être différente, de fonctionner hors des clous et des cases, à contre courant.
De ne pas saisir certains échanges , certaines expressions.
De ne pas savoir comment on se fait des amis sans se faire des nœuds de cerveau, se taper une suée, un mal de ventre, et se repasser tous les dialogues en rentrant à la maison pour vérifier que je n’ai pas fait de boulettes.
Accepter d’être fatigable, et littéralement épuisée, inefficace, pendant près de 48h après avoir passé une soirée entre amis . (ça ne signifie pas que je n’aime pas ça, passer une soirée avec mes amis, loin de là. ❤ )
Accepter d’être prise dans des boucles obsessionnelles sur certains sujets. D’avoir la connexion corps-esprit qui passe en mode « off » quand je n’en peux plus (du bruit, de la lumière, des contacts, des pensées…).
Accepter d’avoir ce cerveau qui ne cesse jamais, jamais, jamais (jamais, jamais, jamais…) de turbiner, consciemment ou non, à 100.000 à l’heure.
Accepter que ça ne changera jamais, que ça a toujours été, et que ce sera toujours.
Accepter de s’Aimer, avec tout ce package , et puis aussi, d’être aimée, avec tout ce package.


A demain!
Lots of love,
Betty.


PS: A comme AFFA, Association Francophone de Femmes Autistes.
Site à visiter si l’autisme au féminin vous intéresse. 😉
Egalement, un site-mine d’or : Aspieconseil , pour ceux et celles qui aimeraient avoir des info plus générales sur l’autisme. Avec des infographies qui sont vraiment très chouettes .





Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s